La FDJ devant les juges

juillet 28, 2010 |

Le long combat de Robert Riblet contre la Française des Jeux continue. Il y a 9 ans, il portait plainte contre le géant français, en faisant valoir que « chaque livret de tickets de jeu est programmé pour contenir un gain de 50€ réparti en petits lots et un seul lot significatif (à partir de 20 €) ». L’enquête conduite à Nanterre aura prochainement un résultat, puisque le PDG de la FDJ, Christophe Blanchard-Dignac va être entendu par une juge en charge de ce dossier.

Suite aux preuves accablantes de Robert Riblet, la Française de jeux a pris soin de modifier son règlement général et a fait ajouter, au dos des billets, « au moment de votre achat, certains lots ou certaines catégories de lots ont peut-être déjà été remportés ». Robert Riblet n’en a pas été satisfait, car « ça s’est donc amélioré, mais j’ai pu observer que tout n’avait pas changé ».

Le Parisien note que le PDG de la FDJ sera convoqué par le juge « en vue d’une éventuelle mise en examen de la société en tant que personne morale ». En effet, les sept années d’études et de recherches de Riblet ont été prolifiques, puisque ses avocats ont réussi à démontrer que le décret de 2002 ne concernait en aucun cas les tickets à gratter classiques. C’était un point très important, car la FDJ a bâti sa défense sur ce décret qui explique que « l’attribution des lots aux gagnants est déterminée par le hasard » et que « l’intervention du hasard est totale ou prépondérante ».

« On a toujours fait croire que les jeux de hasard étaient des jeux de loterie, ce qui n’est pas le cas puisqu’ils sont programmés », affirme Robert Riblet, qui est convaincu que ces éléments vont relancer l’instruction pénale.
« J’ai consacré presque dix ans à ce combat contre vents et marées » et il a même refusé les 450.000 euros offerts par la FDJ pour renoncer à ces accusations. Mais il est toujours aussi déterminé et attend la suite. La FDJ n’a souhaité en faire de commentaires.

Une réponse à “La FDJ devant les juges”

  1. Nordbrav dit :

    AFFAIRE ROBERT RIBLET/FDJ
    2008 -
    Un ancien courtier de la FDJ confirme documents à l’appui toutes les découvertes de Monsieur Riblet mais lui apporte surtout la démonstration de l’antériorité au décret 2002-651 du 29 avril 2002 “Hasard, Prépondérant“ ce qui à permis de faire voler en éclat la défense de la FDJ basé sur le fameux décret « de complaisance » publié à toute hâte en 2002 et qui selon la FDJ lui autorisait de manipuler les lots des jeux de grattage.

    2010 – le 25 mai dernier par jugement devant la 6ème chambre du TGI de Nanterre La justice rejette donc la notion de » hasard prépondérant » pour les tickets à gratter..

    l’affaire civile sera jugée à la rentrée… et l’affaire pénale poursuit le cours de son instruction…!!!

Ecrire un commentaire

Commentaires récents

Liste sites

Liens

Top sites casino

All Jackpots Casino

All Jackpots Casino
La mission du casino All Jackpots est de fournir le plus haut niveau de qualité de jeu de divertissement à ses joueurs dans un environnement en ligne sûr, sécurisé, juste, et le plaisir. All Jackpots Casino propose une grande variété de jackpots, y compris plus de 20 jeux à jackpot progressif, certains à partir de plus de 1.000.000 euros!...

Jouer!

Cabaret Club Casino

Cabaret Club Casino
Cabaret Club Casino fait partie du Groupe Palace et ses jeux sont développés par Microgaming. Plus de 330 jeux de casino, des promotions exceptionnelles et un service clientèle efficace sont les atouts de Cabaret Club Casino....

Jouer!